La confiance en soi

Bonjour !

Comment ça va aujourd’hui ? prêt(e) pour un petit voyage intérieur ?

La confiance en soi est un vaste domaine. Je vous propose ici une première approche générale de ce thème.

  • Qu’est-ce que la confiance en soi ?
  • Identifier les sources de notre manque de confiance en soi
  • La peur d’agir
  • A bannir
  • Mes richesses
  • Agir

Avertissement : ceci n’est pas un coaching sur la confiance en soi. 
Si vous avez de graves difficultés dans ce domaine, vous devez consulter ou suivre une psychothérapie.

Qu’est ce que la confiance en soi ?

chat-e1472975558988La confiance en soi est à différencier de l’estime de soi, qui se rapporte à l’évaluation que l’on se fait de sa propre valeur.
La confiance en soi, quant à elle, se rapporte aux capacités que nous nous reconnaissons.
Il est difficile de proposer une définition exacte de la confiance en soi.
Elle découle avant tout du ressenti que nous éprouvons face aux situations d’imprévus et de défis que nous rencontrons au quotidien. La confiance en soi permet de revaloriser l’estime de soi.

Nous avons confiance en nous quand nous pouvons nous accepter tels que nous sommes. Si nous connaissons bien nos aptitudes, nos compétences, nos qualités et nos défauts, nous n’avons pas à tricher avec nous-mêmes. On peut dire que nous avons atteint la confiance en soi quand nous sommes capables d’être vulnérables. Nous reconnaissons nos faiblesses, acceptons nos peurs et apprenons à nous en servir sans devoir tricher sur notre courage et notre force. Nous n’avons plus besoin de nous justifier, envers autrui ou envers nous même, et connaissant nos limites, nous savons solliciter l’avis et l’aide d’autrui pour ne jamais nous mettre en danger.

8127893-smiley-pouce-coeur-banque-dimagesIl s’agit donc de l’aptitude que nous avons à nous accepter avec amour, avec nos qualités et nos défauts.

 

Identifier les sources de notre manque de confiance en nous.

Tableau source MCSNous pouvons tenter d’identifier la source de notre manque de confiance en soi. Ce n‘est pas un problème anodin, il peut être un handicap dans notre évolution personnelle, sociale et professionnelle. L’origine : les causes peuvent provenir de traumatismes liés à notre enfance ou à l’âge adulte. Elles peuvent être multiples. Pour ma part, toutes ces sources me parlent.

Petit partage d’expérience :
Un complexe physique, une vie un peu nomade où je n’ai pas réussi à me faire de véritables amis, la peur permanente de la critique ont fait de moi une personne renfermée sur elle-même. je suis devenue peu à peu « associable ». L’adolescence, période ingrate s’il en est, me fut particulièrement difficile. N’ayant aucune confiance en moi, comment aurais-je pu en avoir envers les autres ? Par la suite, une mauvaise orientation professionnelle, les pensées négatives et la poursuite d’un utopique idéal ont fini par me convaincre que je n’étais « vraiment bonne à rien » Etc…Etc…

Vous voyez qu’avec un petit voyage dans le temps, il n’est pas très difficile d’identifier les origines de ce problème. Faites une petite revue de votre vie avant de passer à la suite.

Vous avez maintenant identifié une ou plusieurs causes de votre manque de confiance en vous. Il n’est plus possible de changer l’éducation reçue, et nous ne pouvons pas (encore) modifier le passé. Vous devez travailler sur votre présent, sur la personne que vous êtes aujourd’hui. Pour reprendre confiance en soi, il ne s’agit pas  de tremper dans le bain de vos malheurs passés, (vous avez su en tirer les enseignements) mais de reconnaître votre valeur actuelle. Vous pouvez changer et valoriser la vision que vous avez de vous-même et adopter des pensées positives. Aujourd’hui, votre principale barrière, c’est vous-même.

Aujourd’hui vous avez certainement accompli de nombreuses tâches (ou une seule peu importe : le travail, changé un pneu, aidé quelqu’un, rattrapé le retard dans le courrier par exemple). Félicitez-vous, complimentez-vous, soyez fier de vous, aimez-vous.

La peur d’agir

Cercle engrenageVoici comment le manque de confiance en soi mène à la peur d’agir. Avec une telle attitude,  nous entretenons ce schéma négatif et le nourrissons comme si nous prenions plaisir à graisser un engrenage dans lequel nous aurions un doigt coincé. Un seul moyen d’en sortir : l’action, s’éjecter de ce manège infernal. En effet, c’est la méthode la plus simple. Aussitôt que nous avons envie d’agir, mais que nous sentons la peur arriver, agissons. Nous verrons ainsi que nous n’avions pas de raison d’avoir peur. Cette action ne doit pas être exceptionnelle. Bien au contraire, plus elle sera simple, plus elle sera facile à surmonter. L’essentiel, c’est l’action, aussi minime soit-elle. Chacun de nous en est capable. Nous sommes tous des êtres exceptionnels.

A bannir

Voici ce qu’il faut bannir complètement de nos pensées et ne jamais dire :

PourquoiJe suis trop bête
Personne ne m’aime
Je ne suis vraiment pas doué(e)
Tout est de ma faute
Je n’y arriverai jamais
Je suis ridicule
je ne suis pas important(e)
je suis nul(le)

A remplacer par :
11539654_724771007652540_3035717581455804413_nJe vais me renseigner sur le sujet
Avant d’être aimé(e) j’apprends à m’aimer moi-même
Je sais faire plein de choses, mais là, ce n’est pas mon domaine
de prédilection
Je vais réparer les dégâts
J’ai du mal, mais j’apprends à faire. La prochaine fois ce sera parfait
Quelle drôle de situation ! Je préfère en rire
Je suis aussi important(e) que les autres
Je prends les choses en main et je m’améliore

Mes richesses

Vous devez prendre conscience que vous êtes un être merveilleux. Voici une (petite) liste de qualités. Notez les vôtres. Si vous avez des qualités qui ne sont pas citées ici, rajoutez-les.

Accueillant (e) – Agréable – Amusant(e) – Astucieux(euse) – Attachant – Attentionné(e) – Autonome – Bienveillant(e) – Calme – Compréhensif(ive) – Consciencieux – Courageux(euse) – Créatif(ive) Curieux(euse) – Digne de confiance – Discret(e) – Doux(ouce) – Dynamique – Ecoute (à l’) – Efficace – Enthousiaste – Equitable – Esprit d’équipe – Fidèle – Gai(e) – Généreux(euse) – Gentil(le) – Honnête – Humain(e) – Indépendant(e) – Indulgent(e) – Infatigable – Intelligent(e) – Intègre – Intuitif(ive) – Inventif(ive) – Joueur(euse) – Juste – Loyal(e) – Méthodique – Minutieux(euse) – Modeste – Motivé(e) – Naturel(le) – Objectif(ive) – Observateur(trice) – Optimiste – Ordonné(e) – Organisé(e) – Original(e) – Ouvert(e) d’esprit – Paisible – Patient(e) – Persuasif(ive) – Poli(e) – Polyvalent(e) – Ponctuel(le) – Posé(e) – Positif(ive) – Pragmatique – Précis(e) – Prévenant(e) – Prévoyant(e) – Productif(ive) – Protecteur(trice) – Prudent(e) – Raisonnable – Rassurant(e) – Réconfortant(e) – Réfléchi(e) – Résistant(e) – Respectueux(euse) – Responsable – Sensible – Serein(e) – Sérieux(euse) – Serviable – Sincère – Sociable – Soigneux(euse) – Solide – Souriant(e) – Spontané(e) – Sportif(ive) – Stable – Studieux(euse) – Sympa(thique!) – Tendre – Tolérant(e) – Tranquille – Travailleur(euse) – Valeureux(euse) – Volontaire.

Relevez toutes celles qui vous correspondent. Allez-y, je vous attends pour la suite.

Voilà, vous avez noté toutes vos qualités.
2894_coffre-tresorParmi celles-ci, choisissez les 3 qui sont à vos yeux les plus importantes et appréciables pour commencer (mettez les autres dans un petit coffre à trésors pour plus tard).
Prenez la décision de les cultiver journellement, dans toutes les situations. Faites-en vos atouts majeurs. Le fait de prendre conscience de vos qualités et de les mettre en avant va vous motiver. Ce sont vos richesses. Les faire grandir va vous enrichir et vous aider à gonfler votre confiance en vous. Lorsque vous vous sentirez à l’aise avec les premières, passez aux 3 suivantes et ainsi de suite. Votre petit coffre à trésors sera bientôt trop petit pour accueillir vos immenses richesses.
C’est un peu comme en musculation. Le muscle existe, mais il faut le faire travailler pour le mettre valeur et en lumière.

Agir

Lorsque l’on manque de confiance en soi, cela peut nous mener à la procrastination.
Trouvez un moment tranquille et asseyez vous au calme. Réfléchissez à toutes ces choses que vous n’avez pas faites et aux raisons qui vous ont empêché d’agir. Souvent nous repoussons ce que nous avons à faire parce que cela nous parait insurmontable, alors même que ce sont de toutes petites choses. Mais vous savez au fond de vous qu’il suffirait de s’y mettre. De trouver la volonté de le faire. Mais vous n’avez pas confiance en vous. Commencez par de petites choses qui seront liées aux qualités que vous avez décidé de développer.
Par exemple, si vous vous reconnaissez comme « agréable, accueillant et sociable », décidez-vous et invitez un(e) ami(e) pour un moment de convivialité.
Si vous vous savez « curieux(se), dynamique et infatigable », partez en randonnée à la découverte de votre environnement.
Vous êtes « persuasif(ve), objectif(ve), travailleur(euse)», trouvez et proposez une solution à un problème au travail.
Il existe ainsi des milliers de petits pas à faire pour se sentir bien et valorisé, reprendre goût à l’action par une reprise progressive de la confiance en soi. Saisissez les occasions qui se présentent à vous.
parachuteUne chose que je n’avais jamais osé faire : sauter en parachute ! C’était un rêve, mais j’étais persuadée que je ne serais jamais capable d’une part de faire la démarche d’aller m’inscrire pour un saut, et d’autre part d’avoir le courage de le faire. L’occasion s’est un jour présentée par le CE de l’Entreprise qui m’employait, de faire une sortie commune. J’ai proposé le saut en parachute. Ce qui fût fait ! Je n’ai même pas eu à avoir le courage de sauter, puisque c’étaient des sauts en tandem, accrochés aux moniteurs. Mais je peux vous dire que cela a été magique, inoubliable, et surtout…, je l’avais fait ! Et si j’avais fait ça, je pouvait faire bien d’autres choses dans ma vie de tous les jours…

Admettons à présent que vous avez fait quelques petits pas en avant, que vous renouvelez régulièrement en toute confiance. Vous vous êtes décidé(e) à agir un peu plus vite, vous faites plus de choix personnels, un peu moins attention au regard des autres…

 Posez vous de nouveau au calme et réfléchissez aux choses que vous avez accompli. Aujourd’hui, comment les voyez vous ?  Elles vous semblaient des montagnes à gravir, et vous les avez gravies. Vous avez vaincu. Répertoriez ces actions comme de vraies victoires, notez-les. Éprouvez la fierté d’avoir progressé. Ces actions ne vous semblent-elles pas maintenant un peu plus faciles à  accomplir ?  N’aviez-vous pas surestimé leur difficulté ? N’avez-vous pas pas envie de vous fixer de nouveaux objectifs ? Regardez votre liste. Quel serait pour chaque victoire le nouveau but à atteindre ? N’y a-t-il pas d’autres choses qui vous tiennent à cœur et que vous aimeriez réaliser ? Avez-vous cette envie d’aller plus loin ? votre volonté, votre assurance naissante va devenir votre deuxième nature.

Aimez-vous pour vos nouvelles forces,  et pour vos faiblesses aussi. Personne ne sera jamais parfait, la perfection n’est pas le but à se fixer. La vérité, c’est qu’il ne tient qu’à nous et à nous seul de décider de vivre ou de rêver. Ne gardez pas ces petites victoires comme la fin de l’histoire. Celle-ci ne fait que commencer. C’est une aventure, un parcours de découvertes, un jeu d’amélioration, d’enrichissement de soi. Soyez curieux, le monde, l’univers est vaste, et votre personne l’est aussi, il n’y a pas de limite à la progression de votre être.

Ne vous mettez en doute que pour de bonnes raisons, et trouvez une solution. Ne restez pas le rêve de votre moi idéal. Devenez-le, soyez-le, vivez-le.

faitss vous confianceAmicalement vôtre, Liliane CALISTE

PS : si vous êtes désireux d’en apprendre plus :

 

Vos commentaires

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s