Bienfaits des Plantes – La sauge

Attention, les effets des plantes ne sont pas anodins. Certaines plantes ou parties de plantes sont toxiques. Pour toute utilisation thérapeutique, demandez l’avis de votre pharmacien ou phytothérapeute.

Bonjour,

Pour vous parler de la sauge, je commencerai par ce proverbe provençal (origine oblige) :
gravures_botanique_rousseau_-_153_salvia_officinalis_-_sauge_officinale« Qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin »
Cette plante, indispensable si vous avez un jardin, n’a pas cessé de prouver son efficacité depuis l’antiquité.
Un autre proverbe du 11ème siècle :
 » Pourquoi mourrait l’homme dans le jardin de qui pousse la sauge, si ce n’est qu’il n’existe aucun remède contre le pouvoir de la mort ».

Les sauges forment le genre Salvia. Ce sont des plantes de la famille des lamiacées qui comprend plus de 900 espèces, annuelles, bisannuelles, vivaces ou arbustives. Une dizaine de sauges sont indigènes en Europe, par exemple la sauge des prés. Certaines espèces de sauges sont purement décoratives, et ne sont pas l’objet de cet article.

salvia_officinalis_berggartenPersonnellement, j’ai une affection particulière pour la sauge officinale, très robuste et très parfumée. Ses feuilles peuvent être utilisées fraîches toute l’année, mais si vous voulez les faire sécher, récoltez-les juste avant la floraison. C’est de cette espèce que nous parlerons.
On dit que c’est l’une des herbes les plus anciennement cultivées. Sa réputation de préserver la santé et de prolonger la vie lui serait acquise depuis les temps les plus reculés, tant en Chine qu’en Europe. Jadis, elle portait le nom de Salvia salvatrix, ce qui en dit long sur les pouvoirs qu’on lui attribuait.
Originaire du bassin méditerranéen, elle peut mesurer 50 cm à plus d’un mètre de hauteur (la mienne atteint 1.20 m) et elle apprécie les sols bien drainés et ensoleillés. Ses rameaux sont quadrangulaires. Ses jolies feuilles oblongues sont duveteuses, d’une tendre couleur vert-blanc. Ses fleurs sont de couleur bleu-violet et regroupées en verticilles le long de la tige. Toute la plante est odorante.

J’aime ma sauge, j’en prends un soin tout particulier, et j’aime en offrir à ma famille, mes amis et voisins. Quand je la coupe, le jardin entier s’imprègne de son odeur, c’est un vrai bonheur.Histoire de la sauge :      sauge-officinale-branche

L’utilisation de la sauge remonte aux débuts de la médecine. Au cours des siècles, elle fut utilisée dans pratiquement toutes les cultures. Elle était considérée comme sacrée dans la Grèce antique.
Dans la bible, la sauge est mentionnée comme une des herbes que Salomon utilisait pour purifier son temple.
Dans la Rome antique, la cueillette de la sauge se faisait uniquement par des vierges et les Romains entouraient sa récoltes de rituels. En France, la cueillette était faite uniquement par les druides. Elle faisait partie des médecines traditionnelles Chinoise, Perse, Hindous, Égyptienne (les Égyptiennes la consommaient pour augmenter leur fertilité), Indienne et Celte.
Certains groupes d’Amérindiens mélangeaient la sauge avec de la graisse d’ours pour guérir les salvia-divinorum-sauge-des-devins-visoflora-87267problèmes de peau. Salvia divinorum (la « sauge divinatoire », connue localement sous des noms divers comme hojas de la pastora ou yerba de María), possèdent des propriétés hallucinogènes, et sont encore employées dans les rites chamaniques de purification contre les nuisances occultes dans certaines tribus.
Au Moyen âge, on la considéra comme la panacée capable d’améliorer tous les états de santé difficiles, certaines espèces possédant en effet de nombreuses vertus médicinales. Deux espèces étaient particulièrement utilisées et appréciées pour leurs sommités fleuries et leurs feuilles, la sauge sclarée (Salvia sclarea) et la sauge officinale (Salvia officinalis), avec lesquelles on faisait des infusions et des décoctions.
Elle fut même utilisée lors des épidémies de lèpre. Saint-Simon, écrivain français à la cour de louis XIV, en prenait tous les soirs une infusion et lui attribuait sa longue vie.
Au 17ème siècle, les Chinois commencèrent le commerce de la sauge, en échangeant trois mesures de thé contre une mesure de feuilles de sauge.
bidi_2Au 18ème siècle, on roulait les feuilles de sauge comme des cigarettes, et tous les asthmatiques fumaient de la sauge dès l’apparition des premiers pollens printaniers.

Santé : Ses propriétés : antiseptique, antispasmodique, anti-sudorifique, bactéricide, calmante, digestive, énergétique et laxative. C’est un ingrédient qu’on retrouve dans la composition de nombreux médicaments.

Elle s’utilise en naturopathie pour ses propriétés médicinales.
De nos jours, elle reste une plante primordiale de la pharmacopée, et entre dans de nombreuses préparations de phytothérapie.

Voici une recette simple d’infusion qui peut vous aider à soulager quelque maux courants tels que :
– Transpiration excessive
– Bouffées de chaleur
– Les flatulences (et ballonnements)
– Diarrhée
– Fatigue générale persistante
– Paresse digestive
– Troubles dépressifs
– Règles irrégulières et douloureuses
– Indigestions
– Problèmes respiratoires en cas de bronchite ou d’asthme

Infusion :
tisane-de-sauge-e1488928216371Faites bouillir 400 ml d’eau et versez sur 5 ou 6 feuilles de sauge fraîche. n’en mettez pas plus, l’infusion serait imbuvable ! Laisser infuser 8 à 10 minutes et filtrez. Vous pouvez boire cette infusion en 3 fois réparties sur la journée.
Il est également possible d’utiliser cette infusion pour effectuer des gargarismes en cas de maux de gorge ou des bains de pieds en cas de forte sudation.

En magie : Nouveau diction : « celui qui veut vivre à jamais doit manger de la sauge de mai ». associée à l’immortalité, la sauge a été consommée pendant longtemps selon la croyance qu’on s’assurait ainsi une longue vie.
Les feuilles de sauge ont une place privilégiée dans les rituels de guérison et d’argent et sont portées sur soi pour acquérir la sagesse,
sauge-blanche-en-smudge-comment-l-utiliserPour se prévenir du mauvais œil, on recommande de porter sur soi une corne remplie de Sauge.
La fumée de la sauge purifie l’aura, l’aire de travail ainsi que les outils magiques. Les feuilles de sauge sèches peuvent être fumées pour se connecter aux énergies de la plante.
Pour réaliser un souhait : écrivez-le sur une feuille de sauge que vous cacherez sous votre oreiller. dormez trois nuits dessus. Si au cours de ces trois nuits vous rêvez que votre souhait se réalise, alors il se réalisera vraiment. Si ce n’est pas le cas, enterrez la feuille de sauge dans le sol pour que cela ne vous nuise pas.

En cuisine :
La sauge est employée comme herbe aromatique.
Son goût est puissant, légèrement amer et camphré.
Elle se marie bien avec le porc, le veau, l’agneau et les volailles, mais aussi avec les œufs, pommes de terre, ainsi que les fruits comme la pomme et l’ananas.
Pour vous, voici ma recette de marinade à la sauge, que j’utilise pour mes grillades de côtes d’agneau.
cotelettes-d-agneau-a-la-sauge-et-a-l-ananasPour cette marinade j’utilise (pour 6 côtes) :
3 cuillères à soupe d’huile d’olives – le jus d’un citron (bio) – 8 feuilles de sauge fraîche (ma sauge a des feuilles énormes, mettez en 10 si elle sont petites) – quelques fleurs de thym – 2 gousses d’ail – une cuillère à soupe de moutarde – sel – poivre.
Pilez l’ail, et quand c’est fait, ajoutez les feuilles de sauges que vous écraserez au pilon pour développer leur parfum, mais conservez-les entières pour pouvoir les enlever avant la cuisson de votre viande. Mettez dans un plat, rajoutez la moutarde, l’huile d’olive, le jus de citron et les fleurs de thym . Salez, poivrez, mélangez et bien enduire votre viande de cette sauce. Laissez mariner au moins une demi-journée. N’oubliez pas d’enlever les feuilles de sauge avant cuisson.

Nous sommes début avril, et ma sauge se prépare déjà à fleurir.             029e017005099011-c1-photo-oytoxontzoje6incio2k6njcwo303d-sauge

A tous, je souhaite une superbe journée.
Liliane CALISTE.

Sources : 
 https://www.aujardin.info/fiches/bienfaits-sauge-officinale.php
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Sauge
 http://www.guide-phytosante.org/anti-inflam-antalgiques/sauge/sauge-description-plante.html
 http://www.le-sidh.org/site/article_679.html
 https://www.pratique.fr/sauge-planter-cultiver-recolter
Si vous êtes passionné par la santé par les plantes, je vous suggère : 87 remèdes naturels
En manque d’inspiration ? Les Articles en Droit de Label Privé | Weblog title
lien utile

Vos commentaires

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s