Bienfaits des plantes : les asperges

Bonjour !

La saison des asperges a commencé il y a un petit moment, et il est grand temps d’en profiter.

asparagus_officinalis_otto_wilhem_thome

 

 

Nom scientifique : Asparagus officinalis
Famille : Asparagaceae – liliacées

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Asperge sauvage

Cette plante, à l’état sauvage, est très prisée des connaisseurs qui parcourent forêts et garrigues, à la recherche des jeunes et fines pousses vertes (turions), qui vont agrémenter une bonne omelette. (Ma petite sœur nous en a régalés cette année, miam…)
De forme allongée, le turion provient d’une griffe de racines vivaces qui produit annuellement ces pousses que nous consommons.

Cultivée, c’est une plante potagère produite de mars à mi-juillet. Qu’elle soit verte, violette ou blanche, elles sont délicieuses et sources de nombreuses vitamines, antioxydants et nutriments. Elle fait partie du top des rares légumes riches en protéines. Contenant de l’asparagine, l’asperge est reconnue pour ses qualités diurétiques.

asperges-blanches-violettes-et-vertes_5851749

L’asperge reste un produit de saison assez cher et recherché. Elle se récolte à la main. Riche en fibres et en oligo-éléments mais faible en colories (30 calories pour cent grammes), c’est un parfait légume allié des régimes.

Si l’asperge est conseillée pour les femmes enceintes car très riche en vitamines B9, elle est par contre déconseillée en cas d’infection urinaire ou de cystite.

Venue de l’est du Bassin Méditerranéen et d’Asie Mineure, elle se consomme à présent dans tout l’occident et l’orient. Aujourd’hui la Chine est leader sur le marché de l’asperge, avec 80 % de la production.

200811271069

Un peu d’histoire :
Depuis longtemps, les asperges sont utilisées en tant que légumes et également comme plantes médicinales, grâce à leur goût délicat et leur propriété diurétiques, comme le savent bien leurs consommateurs.
3 000 ans déjà avant J.C., l’asperge est représentée sur une fresque Égyptienne, donnée en offrande aux Dieux. Un bas relief ornant la façade d’un tombeau situé sur la rive occidentale du Nil au cœur de la vallée des Reines détaille les procédés utilisés pour sa culture. (je ne suis pas arrivée à vous trouvé ce bas-relief)

sermentHippocrate, (460 avant J.C.), encore lui, utilisait l’asperge pour soigner les diarrhées et les douleurs de l’urètre. Les Grecs l’aimaient à l’état sauvage, estimant qu’elle possédait ainsi plus de vertus thérapeutiques. Ils s’en servaient de remède, l’ayant reconnue comme plante médicinale. Ils s’intéressaient à ses qualités biologiques et pharmacologiques. On pensait qu’elle était capable de presque tout soigner, et passait pour être aphrodisiaque. Pour cet usage, on buvait l’eau de cuisson des asperges (à ne pas tenter).

Les romains l’apprécient pour son goût et la cultive, deux cent ans avant J.C.. Ils la dégustaient comme entrée ou comme légume d’accompagnement des plats de poissons.

2616-1024x683Mosaïque romaine

Une étiquette portant le prix des asperges, datant de 200 ans après J.C. à été découverte lors de fouilles de sites romains , sur le territoire actuel d’Allemagne. J’adore ce genre de témoignage du passé…

tacuin_asperge38
Culture médiévalde de « sparagus » : asperge

Avec les grandes invasions, l’asperge est un légume oublié et ignoré pendant quelques siècles par l’Europe occidentale, et ce n’est qu’au 15ème siècle qu’on trouve des traces de culture de l’asperge verte en France.

Au 16ème siècle, traversant les Alpes pour venir en France épouser le futur roi Henri II, Catherine de Médicis à mis l’asperge dans ses bagages. A cette époque, elle est servie dans les cours royales et princières d’Europe.

C’est vers cette époque que des jardiniers français mettent au point la technique permettant d’obtenir des turions de couleur blanche. La méthode consiste à les butter (couvrir leur base de terre à mesure qu’elles poussent) de façon à les priver de soleil et à les empêcher ainsi de fabriquer de la chlorophylle.

Au 17ème siècle, Louis XIV qui raffolait des asperges, en exige sur sa table en toute saison. Pour accéder à la demande du Roi, Jean-Baptiste de La Quintinie, agronome et responsable des jardins royaux, met au point un système de culture sous abris.

jeanbaptistedelaquintinieJean-Baptiste de La Quintinie

Les asperges étaient interdites aux filles du pensionnat de Saint-Cyr, ouvert par la dévote Madame de Maintenon, seconde  épouse de Louis XIV, car  on les  croyait aphrodisiaques.
C’est au 18ème siècle qu’on voit apparaître la mise au point des variétés, dont l’asperge violette de Hollande, dite aussi « de Pologne » qui supplante peu à peu l’asperge verte commune. Alors que sa production se limitait jusqu’alors aux besoins de la noblesse, c’est à cette époque qu’elle fait son apparition sur le marché populaire.

unnamed327_792_asperge

Enfin, au 19ème siècle, plusieurs villages autour de Paris se spécialisent dans la culture de variétés différentes d’asperges : Aubervilliers, Bezons, Épinay ou Sannois.

Les années 1960 ont conduit à la commercialisation de variétés hybrides, issues de travaux de sélection menées par l’INRA, choisies selon des critères de productivité, de précocité, de tolérance aux maladies, de mode cultural (asperge verte au goût plus prononcé et plus concentrée en vitamines, asperge blanche plus fine et plus tendre, asperge violette plus fruitée), de présentation ou de qualité gustative et nutritionnelle.

Quelques représentations d’asperges dans des natures mortes :

france-culture-asperges

Louise Moillon (1610-1696) Nature morte avec panier de fruits et botte d’asperges
coortedordrecht
Adriaen Coorte, Asperges, grappe de groseilles et pot de fraises, 1698, musée de Dordrecht
zinaida-serebriakova-still-life-with-asparagus-and-strawberries
Nature morte avec asperges et `strawberries `, 1932 de Zinaida Serebriakova (1884-1967, Ukraine)

Comment allez-vous déguster vos asperges ? Je ne doute pas que vous allez vous jeter sur les meilleures recettes du web ! On ne sait que choisir.  Voici quelques photos de préparations à base d’asperge qui vont vous mettre l’eau à la bouche.

asperges-blanc  charlotte-asperges-orange-jambon-cru-013 80-recettes-a-faire-avec-des-asperges

Voilà, je vous souhaite de vous régaler tout en vous faisant du bien. Vive le printemps et ses trésors, profitons-en pleinement.

A très bientôt, amicalement, asperges

Liliane CALISTE.

sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Asperge
http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/legumes-racines-tubercules-et-tiges/asperge/coin-des-curieux
http://www.cultures.ca/asperges/origine-asperge
http://asperges.alsace/wp-content/uploads/2015/03/nuthri.net_.pdf

Si vous êtes passionné par la santé par les plantes, je vous suggère : 87 remèdes naturels

En manque d’inspiration ? Les Articles en Droit de Label Privé | Weblog title

Vendez nos produits virtuels: 70% de commission !

5 commentaires

Vos commentaires

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s