Expériences de Mort Imminente

Bonjour à tous,

Hors de tout contexte religieux, on ne peut ignorer la sincérité des témoignages de plus en plus nombreux sur le sujet et que plus personne ne songe à remettre en question, ni le sérieux des scientifiques les étudiant. Même si des polémiques relevant de leur foi respective les divisent, il ressort de leurs recherches qu’il serait difficile aujourd’hui de nier la possibilité d’une forme d’existence après la mort.

Le sujet étant de grande ampleur, j’ai inclus dans le texte des liens qui vous permettront d’accéder à des témoignages, de vous informer sur certains chercheurs ou encore de prendre connaissance de livres sur le sujet.

Partout dans le monde les observations d’EMI sont recueillies et étudiées par des médecins (cardiologues, anesthésistes…), des chercheurs, des scientifiques, des psychologues, des journalistes… d’importantes études sont lancées (la plus importante étant L’Etude AWARE), des rencontres internationales et colloques sont organisées (1ère et 2ème rencontres internationales sur les EMI à Martigues), des livres édités.

 

Les EMI :

Les EMI (en français) sont donc des  Expériences de mort imminente

Un patient, en état de mort apparente, est ramené à la vie après un court laps de temps, et témoigne de ce qu’il a « vécu » durant ce temps où il a été considéré comme cliniquement mort. Ces « revenants », rescapé(e)s de la mort, livrent des récits que nos facultés de perception on du mal à réellement appréhender.

atom-610x222

D’autres expressions sont parfois utilisées, comme « expérience aux frontières de la mort », « expérience de mort approchée » (EMA), « expérience de mort-retour », ou l’expression anglaise : « near-death expérience » (NDE).  Aujourd’hui, il existe de nombreux ouvrages que vous trouverez facilement si vous êtes intéressé(e) par ce sujet.

 

Que nous dit la science à propos des EMI ?   Reportage

La mort clinique correspond à une brève période d’inconscience causée par un apport sanguin insuffisant au cerveau dû à une mauvaise circulation sanguine, à une insuffisance respiratoire, ou aux deux. On parle de mort clinique lorsque les tests cliniques effectués et répétés plusieurs fois, pour vérifier la mort d’une personne montrent que, simultanément, le patient n’a plus d’activité musculaire spontanée, n’a plus de réflexe, pas de réaction à la douleur par exemple, et ne respire plus.

url1

Les EMI se manifestent donc lorsque le patient ne peut plus respirer et que son cœur s’arrête, produisant des substances très puissantes dans tout l’organisme. A son réveil, le patient se souvient et témoigne de son expérience au-delà de la « mort ». Avec les progrès de la médecine, ces témoignages sont de plus en plus fréquents et se multiplient aux quatre coins du monde.

Même si le doute demeure quant à la nature du phénomène, les esprits évoluent, tout en restant prudents, la question demeurant sensible. Mais tous ces scientifiques, parmi lesquels des neurobiologistes, acceptent de prendre en compte ces témoignages et de les étudier objectivement.

 

Quelques scientifiques s’étant intéressés aux EMI : (liste non exhaustive)

Raymond Moody (psychiatre)

Bruce Greyson (psychiatre)

Kenneth Ring (psychosociologue)

 Michael Sabom (cardiologue)

 Jean-Jacques Charbonnier (médecin anesthésiste réanimateur)

 Jean-Pierre Jourdan (docteur en médecine)

 Pim van Lommel (cardiologue hospitalier)

 

Comment est « vécue » une EMI ?   Témoignage

Je trouve un peu restrictif de décrire ici ces expériences qui présentent très souvent de fortes similitudes, mais il faut quand même s’y pencher. Les plus connues sont de nature positives, mais il faut savoir que certaines personnes, peu nombreuses il est vrai, ont témoigné des expériences négatives qu’ils souhaitent oublier.

f22c8b020e83b9a3295de776e0eb94be

Une personne, en état de mort apparente, se retrouve en train de flotter hors de son corps, en ayant vision et conscience de ce qui l’entoure. Elle éprouve une sensation de bien-être, bien que se sachant décédée. Pour elle, cet état parait aussi réel que la « vraie » vie et elle affirme n’avoir pas rêvé ou souffert d’hallucinations. Souvent, elle sera capable de témoigner une fois « revenue », de détails précis  sur ce qui l’entoure, des gestes et paroles des soignants et médecins qui s’activent autour d’elle, depuis sa position surélevée. Puis vient la sensation d’être emportée dans un long tunnel obscur, s’éclairant peu à peu d’une lumière chaude, intense et bienfaisante, pleine d’amour. Vient la rencontre avec des personnes qu’elle pense reconnaître et avec lesquelles elle a parfois des échanges, ou parfois d’un être de lumière et de pur amour. Certains témoignages relatent une sorte de revue de vie, au cours de laquelle leur apparaissent les conséquences de leurs actes, et perçoivent les émotions ressenties par tous les acteurs de ces événements. Enfin, on signifie à l’expérienceur que son temps n’est pas venu, et qu’il doit retourner à la vie. C’est très souvent avec regret qu’il ou elle réintégrera son enveloppe charnelle.

Ceci est une description « type », chaque récit unique raconte un voyage, un témoignage  de ce qu’il pense avoir vu de « l’au-delà ». Les NDE expriment dans leur contenu des images liées à l’histoire personnelle, à la culture et aux orientations religieuses et sociales.

La personne ayant vécu cette EMI en reviendra complètement transformée, avec une toute nouvelle vision de la vie qui va totalement et durablement la transformer. Elle a le sentiment d’une mission à accomplir, ou d’une tâche à terminer, se détourne de toute quête matérialiste, et renonce souvent au dogme religieux auquel elle appartenait pour une recherche spirituelle détachée des particularismes religieux. Les EMI nous mettent donc face  une question  : s’il s’agit d’hallucinations, ou de délires, comment,  longtemps après avoir été vécus, continueraient-ils de guider leurs « sujets » vers un changement de vie radical (et toujours tourné vers une évolution positive ?)

 

Témoignages réels ou hallucinations ?  Témoignage

Beaucoup de travail de recherche reste à faire sur ces phénomènes parapsychologiques. Vous pouvez être troublés par les similitudes des témoignages, ou portés à vouloir y croire simplement parce que cela vous donnerais une raison de penser que tout n’est pas fini après la mort. De ces expériences de mort imminente à une croyance dans une vie après la vie, il n’y a qu’un pas que vous êtes libres de franchir ou pas.

cropped-cropped-cropped-cropped-near-death-experience-light-tunnel22

La relation de l’être humain à la mort est complexe et intense, gorgée de douleur, de croyances, de mythes et d’espoirs. Nous avons tous vécu le deuil d’un grand parent, ou parent, nous laissant désemparé(e) et triste, mais rentrant dans la logique du cycle de vie : les anciens partent en premier. Nous commençons à nous poser des questions lorsque vient nous toucher le départ d’une personne plus jeune, d’un adolescent ou d’un enfant.

Ayant moi-même vécu ce deuil cruel qui vous arrache à un être aimé en pleine jeunesse, je suis passée par toutes les étapes et tous les états où nous plonge cette indicible douleur. Face à la mort, personne ne réagit de la même façon, personne ne se bat de la même façon. Une chose est certaine : nous sommes tous « entre la vie et la mort ». « Quoi » que nous soyons, nous ne venons que pour partir. C’est ce qui nous pousse à espérer qu’il y a un but, une quête, un rôle à jouer. Serait-ce en vain ?

andre_-2-600x450

Alors l’EMI ? Est-ce une simple manifestation physiologique provenant d’un désordre neuronal, ou bien pourrait-il vraiment s’agir de témoignages réels de passages dans l’au-delà ? Comment, alors que le cerveau ne fonctionne plus, ces états de conscience peuvent-ils perdurer ? Comment des personnes qui sont considérées comme morte, l’électroencéphalogramme plat, arrivent-elles à se remémorer une expérience hors du commun, souvent édifiante et qui va transformer leur vision de la vie ?

Les conclusions de la plus grande étude faite sur les EMI :

L’étude AWARE (AWAreness during Resuscitation), parrainée par l’Université de Southampton au Royaume-Uni  , a examiné le large éventail d’expériences mentales liées à la mort.  C’est le docteur Sam Parnia qui a dirigé cette étude AWARE. Voici les conclusions de cette étude :

  1. Les thèmes relatifs à l’expérience de la mort apparaissent comme beaucoup plus larges que ce que qui à été compris jusqu’ici, ou ce qui a été décrit comme des  expériences proches de la mort.
  2. Avec les expériences dites «hors-corps» peuvent correspondre à des événements réels.
  3. Une proportion plus élevée de personnes pourrait avoir des expériences d’EMI, mais ne s’en rappellerait pas, suite aux liaisons cérébrales ou aux effets de sédatifs sur les circuits de la mémoire.
  4. Les termes largement utilisés mais scientifiquement imprécis, tels que les expériences proches de la mort et hors du corps, peuvent ne pas être suffisants pour décrire l’expérience réelle de la mort. Les études futures devraient se concentrer sur l’arrêt cardiaque, qui est biologiquement synonyme de mort, plutôt que des états médicaux mal définis, parfois appelés «proches de la mort».
  5. L’expérience rappelée entourant la mort mérite une véritable enquête sans préjudice.

Autrement dit, la science travaille sur le sujet, mais ne peut pas se prononcer. Cependant, elle admet maintenant l’importance de la prise en compte tous ces témoignages et de leur étude objective.

 

Quelques ouvrages sur les EMI

La vie après la vie : Ils sont revenus de l’au-delà – Raymond MOODY

Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà – Jean-Jacques Charbonnier

 Expériences extraordinaires autour de la mort – Olivier Chambon

 

Une EMI dans l’histoire :

middle_1451487009

Antiquité : Perceval, chevalier de la Table ronde, est pendu par des brigands et s’en sort de justesse. A la seconde où il croit mourir, le temps s’arrête et il pénètre une dimension extraordinaire, où brille la lumière ineffable du Graal, « faite d’amour et de connaissance absolus ».

Et vous, qu’en pensez vous ?

L’EMI est un problème-carrefour où se croisent interprétations transcendantales ou spiritualistes, et  interprétations physiologiques ou psychologiques.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Peut-être avez-vous « vécu » vous-même une EMI, et faites partie des « expérienceurs », ou bien connaissez-vous quelqu’un ayant témoigné de son expérience ? Vous êtes vous déjà exprimé(e) sur ce sujet ?

A tous, de sereines pensées.

a0f85e45

Amicalement, Liliane CALISTE.

 

Sourceshttp://www.francetvinfo.fr/decouverte/rassurez-vous-il-y-a-bien-une-vie-apres-la-mort_714635.html – http://www.southampton.ac.uk/news/2014/10/07-worlds-largest-near-death-experiences-study.page#.VDVFtvl_stM – http://www.psychologies.com/Planete/Paranormal/Articles-et-dossiers/Voir-la-mort-et-revenir

4 commentaires

Vos commentaires

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s