Le bonheur est sur mon balcon – 1

Le bonheur est sur mon balcon. Pot 1 : le basilic.

Bonjour,

Que diriez-vous de faire ensemble un petit tour des plantes médicinales et aromatiques facilement cultivables au jardin, sur la terrasse ou sur notre balcon ?

La mode est à l’agriculture urbaine, et sur les toits de Paris même fleurissent les potagers et bourdonnent les ruches… Pourquoi pas chez vous une mini herboristerie ? J’ai un jardin, mais j’aime avoir quelques plantes médicinales en pot sur ma terrasse. La citronnelle par exemple est mon amie et chasse les moustiques qui auraient dans l’idée de venir gâcher une belle soirée d’été.

plante-anti-moustiques

Citronnelle contre moustique

La quantité de pots que vous utiliserez sera bien sur adaptée à la grandeur de votre balcon, et pour commencer, servez -vous des plantes que l’on peut trouver sur le marché, dans leurs petits bacs, prêtes à être transplantées dans un plus grand pot ou de préférence si vous en avez la possibilité, dans des jardinières. N’en choisissez que 3 ou 4 variétés pour commencer, et seulement deux pots de chaque. Lorsque vous aurez acquis la connaissance de ces quelques plantes, vous aurez certainement envie l’année prochaine, de compléter et varier votre collection de plantes et de faire vous-même les semis et les repiquages.

Vous allez faire de votre balcon, si ce n’est déjà fait, un vrai coin de paradis !

petite-jardin-urbain 11

Avantages : l’avantage des plantes médicinales que je vais vous présenter au fil de mes publications, c’est que non seulement ces plantes sont bonnes pour la santé, qu’elles sont extrêmement faciles à faire vivre, (arrosage) mais qu’en plus, elles ont des qualités soit gustatives, soit décoratives. Vous éprouverez une réelle satisfaction lorsque vous irez au balcon (ou sur la terrasse ou au jardin) cueillir votre petite quantité de plante pour une tisane bienfaisante, ou pour parfumer le plat que vous êtes en train de préparer. Plaisir garanti !

Exposition : Une condition cependant pour vos plantations : toutes les plantes ont besoin de lumière et d’ensoleillement. Veillez à ce qu’elles soient bien exposées, et ce, pendant une bonne moitié de la journée. Vous vous habituerez vite et finirez par choisir d’instinct le meilleur emplacement pour chaque type de plante.

Plantation : Ne laissez jamais vos plants dans leur petit bac d’achat. Dépotez-les, et aérez un peu les racines. Vous pouvez coupez les racines sur la partie inférieure d’à-peu-près un quart de la hauteur totale, mais ce n’est pas obligatoire. Dans un pot de 5 à 10 l que vous aurez rempli de bon terreau, ménagez un creux où vous allez déposer votre plante. Mettez un peu d’eau au fond de ce trou et n’ayez pas peur d »enfoncer la plante jusqu’au premières feuilles. Remettez du terreau autour du pied, en tassant, mais légèrement. Pour finir, arrosez la terre. Exposez votre plante à l’endroit choisit le matin tôt ou le soir à la fraîcheur. Si vous avez choisi de planter en jardinières, fait la même chose en espaçant vos plans d’au moins 20 cm.

Arrosage : Préférez l’arrosage du soir, lorsque le soleil ne tape plus directement dessus, afin que vos plantes profitent toute la nuit des ses bienfaits. L’eau s’évaporera plus lentement. Si elles souffrent un peu la journée, ce n’est pas grave. Mais attention, n’arrosez ni les feuilles ni les branches, qui brûleraient sous l’action combinée de la chaleur accumulée dans la journée et de l’eau. Veillez impérativement à arroser par dessous la plante, directement dans le pot.

Pot 1 – Le Basilic.

109883

Ah, le basilic ! Ce n’est pas un hasard si je commence par cette plante. J’avoue en être une fan inconditionnelle et en faire l’été une surconsommation. L’année dernière, nous en avions pas moins de 15 plans au potager, de trois qualités différentes, que nous avons consommés de toutes les façons possibles,  et nous avons partagé ce bonheur vert avec famille, amis et voisins !

Vous allez consommer : les feuilles et les sommités fleuries

Vous allez l’exposer : aime le plein soleil mais supporte l’exposition mi-soleil, mi-ombre

Vous allez l’arroser : peu, une fois tous les deux jour.  Si vous constatez que les feuilles ramollissent et vont vers le bas, c’est qu’il manque d’eau.

A propos du basilic.

Le basilic, ou basilic romain (ocinum basilicum) est une espèce de plantes herbacées thérophytes de la famille des Lamaciées. Cette plante annuelle qui ne se cultive qu’en été est originaire d’Asie du sud et de l’Inde. Déjà, les Hébreux l’utilisaient comme antispasmodique. Pline l’Ancien le recommandait contre l’épilepsie. Dioscoride (médecin et apothicaire grec) le préconisait pour calmer la douleur des piqûres de scorpion. Au XIIIe siècle, certains lui attribuaient  des vertus contre la manie et la mélancolie. Vous ne serez pas surpris de savoir que son nom en grec ancien « basilikon » signifie « plante royale ». Dans certains pays d’Afrique, il était utilisé pour conjurer le mauvais sort. En Inde et au Népal, elle faisait partie des plantes sacrées destinées aux offrandes divines. Les Romains, eux, l’associaient à l’amour éternel.

Les vertus du basilic :

(consommé dans la proportion d’au moins une cuillère à soupe de feuilles, en infusions ou comme aromate)

Vertus digestives et antispasmodique – Anti-inflammatoire – Riche en minéraux (vitamine K, provitamine A, calcium, phosphore) et antioxydants (acide rosmarinique, acides phénoliques, flavonoïdes) – Il possède aussi des vertus sédatives – Il est recommandé contre l’anxiété, et en cas de migraines nerveuses – Désinfectant (en bains de bouche, contre les aphtes par exemple).

Je vous conseille de consommer le basilic frais  car séché, il perd très rapidement son goût et ses propriétés. Ne coupez pas le basilic trop à l’avance, certaines variétés ne supportent pas et les feuilles noircissent rapidement.

Les variétés de basilic :

il existe des centaines de variétés de basilic et il serait trop long d’en faire la liste. je vous en livre ici une petite sélection qui sera facile à cultiver et entretenir et délicieuse à la consommation.

Le basilic sacré

16069722667_77d63a6746_m

basilic sacré

Possède la croissance la plus abondante. Ce basilic très épicé est d’origine Malaisienne et indienne. C’est un de ceux qui possèdent le plus de vertus médicinales.  Appelé également Tulsi, c’est un des plus respectés en médecine Ayurvédique. (qu’est ce que la médecine Ayurvédique ?). Malheureusement, il est difficile de le trouver en jardinerie ou sur les marchés, il faudra donc démarrer la culture à partir des graines, et prévoir une quantité assez importante de plans pour pourvoir à votre consommation journalière en tant que plante médicinale. Mais vous ne regretterez pas vos efforts. 

Le Basilic de Gêne (Genovese)

basilic Genovese

Basilic de Gêne (Genovese)

Les larges et grandes feuilles de cette variété donnent son goût puissamment aromatisé aux pestos italiens et pistous provençaux. Un délice, tout simplement. Mon préféré.

Le basilic citronné

basilic-citron-300x225

basilic citronné

Avec ses feuilles très odorantes, au goût réellement citronné, vous relèverez vos salades, mais également aromatiser vos sauces et vos plats mijotés.

Le basilic fino verde (basilic fin vert nain)

semences-ocimum-basilicum-fin-vert-basilic-a-feuilles-fines

basilic fino verde

Cette variété, très compacte et à petites feuilles,  vous offrira son parfum et son goût délicat. Idéal pour les salades de légumes et plus particulièrement avec tomates et courgettes.  Idéal également pour vos pistous.

Le basilic pourpre

graines-ocimum-basilicum-basilic-pourpre-seeds

basilic pourpre

La particularité de ce basilic est la couleur de ses larges feuilles d’un pourpre décoratif et appétissant. Il parfumera vos plats tout en leur donnant une touche d’originalité. Son goût est légèrement poivré. J’avoue ne pas en avoir moi-même utilisé, mais je vais l’essayer !

Le basilic Thaï reine de la Thaïlande (Siam Queen)

basilic-thai-siam-queen-pot-de-105-cm2

basilic Thaï

Cette variété exotique qui nous vient d’Asie (vous l’aurez deviné) nous offre de longues feuilles au parfum prononcé de réglisse et d anis. Les fleurs et les feuilles supérieures de ce basilic sont de couleur pourpre.

Si vous n’aviez qu’une plante à avoir, pour le plaisir des sens, choisissez le basilic. Il est beau, il sent bon, il fait du bien et c’est le meilleur aromate de l’été ! Passez délicatement votre main dans ses feuilles, et respirez… Je vous laisse aux délices de la plantation et de la dégustation, je reviens bientôt vous présenter une autre plante que vous aurez grand plaisir à accueillir chez vous !

le Basilic (légendes) uniquement pour le plaisir et par curiosité

Le basilic est aussi le nom donné à une bête légendaire

Souvent présenté comme un reptile, mentionné dès l’antiquité Gréco-romaine comme étant un petit serpent au venin et au regard mortels.

220px-basilisco1

 

Durant le Moyen-âge, il fut plus souvent décrit comme un mélange de coq et de serpent et fut l’objet d’importantes superstitions, tant sur ses origines que sur ses pouvoirs d’empoisonnement et de pétrification.

 

220px-Basilic

 

Le basilic apparut dans de nombreux bestiaires et encyclopédies avant de devenir, à l’époque contemporaine, une créature figurant dans le bestiaire de nombreux jeux de rôles. Sans oublier le basilic de Harry Potter.

Harry_tue_le_Basilic

le basilic et Harry Potter

A tous, du bonheur au balcon  !

Liliane.

sources : http://www.jardiner-malin.fr/sante/basilic-bienfaits.html
sources : http://www.e-sante.fr/basilic-arome-puissant-multiples-vertus/2/actualite/1643
sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Basilic_(plante)
source: https://www.altheaprovence.com/blog/tulsi-basilic-sacre-ocimum-sanctum/
source : https://www.promessedefleurs.com/annuelles/graines-de-fleurs.html

4 commentaires

Vos commentaires

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s