Mais où ai-je la tête ?

Bonjour,

Encore une fois, ce matin, je cherche mes lunettes. Je pensais pourtant les avoir posées là, bien en évidence comme chaque soir sur la table du salon.
Trop souvent, j’oublie certaines choses, pourtant simples, comme l’endroit où j’ai mis les clés, l’heure d’un rendez-vous, ou mon numéro de téléphone. Combien de fois ai-je oublié ma liste de courses ?

Il m’arrive aussi de ne pas arriver à me concentrer sur mon travail, de chercher un mot que je connait, mais qui ne veut pas quitter le bout de ma langue, ou il m’est parfois impossible de m’exprimer avec la clarté que je souhaite, et dont je sais pourtant être capable.

Cela vous arrive aussi parfois, n’est-ce pas ? Dans ces moments, je m’accuse de ne pas avoir de tête, je me donne des tas de petits noms sympathiques comme « cruche » « boulet » « sans cervelle » et bien pire. Je me dis que mon cerveau me lâche et qu’il faudrait peut-être changer les ampoules ou encore consulter…

thought-2123970__340

Mais mon cerveau a bon dos. Pourquoi me fait-il ainsi faux bon ? Après quelques recherches et les conseils de mon médecin, je m’aperçois que le problème vient pour beaucoup de moi et de ma façon de vivre. Mon train-train quotidien ne serait-il pas pour quelque chose dans ces petits dérapages ?

En y regardant de plus près et en examinant mes habitudes, il s’avère que je ne prends pas vraiment soin de mon cerveau. Car le cerveau fonctionne comme un muscle, et si je ne veux pas qu’il s’atrophie, je dois l’alimenter, le nourrir, le solliciter. Je dois l’entretenir de la meilleure manière possible.
Hors, je me couche tard, je me nourrit à la va-vite, je ne me divertie pas beaucoup, et j’ai réduit mon activité physique.
Pour que mon cerveau soit en forme et retrouve ses pleines facultés, il va me falloir retrouver une bonne santé, bien dormir, manger correctement et équilibrer ma vie. Car malmener son corps, c’est aussi malmener son cerveau.

Voici les quelques conseils qui m’ont été prodigués pour maintenir ma matière grise alerte et que je m’efforce de suivre. Ils ont déjà donné des résultats, alors pourquoi ne pas les partager ?

Avoir une bonne alimentation.
Pour bien stimuler son cerveau, il est en effet recommandé de manger deux fois par semaine du poisson gras riche en oméga 3, et des légumes verts qui eux sont riches en vitamines du groupe B.

Bien dormir.
Pendant notre sommeil, le cerveau consoliderait les connaissances acquises dans la journée, l’hippocampe transférant les nouvelles informations vers d’autres aires cérébrales pour un stockage à long terme. Logiquement, le manque de sommeil perturbe cette mécanique, d’où l’importance d’un bon repos. Souvent, les solutions aux problèmes nous apparaissent après une bonne nuit de sommeil.

Avoir une activité physique régulière.
L’activité physique tient sa place dans l’entretien du cerveau, car elle va lui apporter une bonne oxygénation et lui permettre de se régénérer par l’afflux de sang et la sécrétions d’endorphines. Ce qui est bon pour le cœur l’est aussi pour le cerveau nous disent les médecins. L’exercice physique est une des meilleures stratégies pour maintenir notre matière grise à son meilleur niveau.

Exercer mes fonctions mentales.
Pour mobiliser nos méninges, il est primordial de se maintenir constamment dans une démarche d’apprentissage et d’enrichissement de connaissances. Apprendre, se montrer curieux, résoudre des problèmes ou des énigmes donnera sa pleine mesure à notre cerveau. De nombreux moyens sont à notre disposition, comme les jeux, la lecture, faire les devoirs avec les enfants, les voyages, l’observation de la nature, apprendre une nouvelle langue, ne pas fuir les problèmes et chercher les moyens de les résoudre… Les stimuli intellectuels sont nos meilleurs alliés pour aiguiser nos capacités d’analyse et entretenir notre cerveau.

Avoir une vie sociale satisfaisante.
Maintenir des liens réguliers avec la famille, les amis ou des groupes de personnes permet de communiquer et d’avoir des échanges, facteurs stimulants du cerveau. Ces communications et échanges doivent être agréables pour être appréciables.

Nettoyage du cerveau en musique : 

Nettoyage du cerveau pendant le sommeil. Se mettre en position latérale pour améliorer le système d’évacuation des déchets cérébraux.  Site : https://www.developpementperso.com/

Citation de Bernard Shaw :

A tous bonne santé, bises, Liliane

Idées lecture : Le cerveau – Par Fleurus –  Mon programme Gym cerveau – Par Larousse – Le cerveau adolescent – Par le livre de poche

source : entretenir son cerveau
source : entraînez votre cerveau

7 commentaires

  1. Bonjour,
    pour ma première visite , je  » tombe » sur un article qui me touche , concerne : Depuis quelques temps , j’ai beaucoup de perte de mémoire ( par exemple , je viens de changer de banque , donc de code pour ma C.B ; je ne parviens pas à mémoriser ce dernier alors que le précédent , je m’en souviens encore ;même chose pour d’autres  » données  » ( mot de passe Net , certaines dates anniversaires etc….) => Je me suis mis à tout noter sur papier .
    Je mets tous ces petits ennuis sur le compte de ma maladie ( je suis épileptique ) et du traitement que je dois suivre ( là aussi , j’ai recours à une astuce pour savoir si j’ai pris mes médicaments ou non ) Bref , pas mal d’ennuis de concentration et de mémoire que je mets sur le compte de cette maladie , en fait, si j’en crois ton billet , mon  » mode » de vie y est pour beaucoup : Je me couche très tard dans la nuit (même si je dors , reste au lit 8 à 9 h par nuit ) ; en plus du point de vue nourriture ! Je mange au lever et….un peu en fin de journée, c’est tout .
    Avant , quand je travaillais encore ,je me couchais plus tôt ,dormais environ 8 heures et me nourrissais  » convenablement  » ( je cuisinais beaucoup plus , aujourd’hui c’est souvent régime conserves et surgelés ) . Bien sur , je vis seul .
    J’arrête ici mon déballage , si tu  » fouilles  » un peu dans mes blogs , tu en apprendras plus sur ma vie , mon passé etc….Vie qui m’a apporté pas mal de déboires mais aussi de belles choses ( dont mon fils ) …
    A bientôt
    Francis

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Francis, merci pour ton témoignage. En effet, bien que ta maladie soit certainement pour quelque chose dans le manque de concentration et de mémoire, il est certain qu’une bonne alimentation et un bon sommeil, avec un peu d’exercice physique ne peuvent qu’aider à améliorer les choses. Le fait de vivre seul nous conduit souvent à un manque d’envie de cuisiner, j’ai connu ça aussi. Un petit effort …? Comme toi, j’ai connu pas mal de déboires, mais aussi aujourd’hui beaucoup de bonheur avec mon mari et ma famille. Il est certain que je vais aller visiter ton (ou tes) blog(s), et je ne manquerai pas de laisser une petite trace de mon passage. Bien amicalement.

      J'aime

Vos commentaires

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s